mercredi 14 mars 2012

Hommage à Jean Giraud - Moebius

Un grand maître nous a malheureusement quitté samedi dernier... Jean Giraud était pour moi un visionnaire et allait au plus loin de son imaginaire. C'était un précurseur en science fiction et il était d'une incroyable modernité en design graphique et en couleur. J'admire beaucoup son travail aussi bien en tant que Jean Giraud qu'en tant que Moebius.
Je ne le connaissais évidement pas personnellement, mais avec tous ce que j'ai vu comme interviews de lui, que ce soit à la radio, en documentaires télé, livres ou autre, il semblais être extrêmement accessible et humble. Ce qui est rare. Ce grand maître français va manquer. Sincères condoléances à la famille ainsi qu'aux proches.
Je l'ai vu une seule fois en vrai, de profil, à quelques mètres de moi au festival d'Angoulême. Il portait un long manteau et un chapeau, noir tous les deux. Quelques mèches de ses cheveux blanc dépassaient du chapeau. C'est donc ainsi que j'ai voulu le représenter, tel que je l'ai vu. Immergé dans son univers, il nous tire sa révérence pour aller vers des contrées encores inexplorées.


J'ajoute que ce soir sur Arte, passe un documentaire Moebius Redux, à 22h25.



A great master sadly passed away last Saturday ... Jean Giraud was for me a visionary and went far as possible in his imagination. He was a pioneer in science fiction and his graphic design and color were incredibly modern. I really admire his work as well as Jean Giraud as Moebius.
Obviously I did not know him personally, but with all that I saw about him, as interviews on radio, TV documentaries, books or other, he seemed to be extremely accessible and humble. That so rare. This great French master goes missing. Sincere condolences to the family and loved ones.
I saw him one time in real life, in profile, a few meters from me at the Angoulême Festival. He wore a long coat and hat, both black. Few strands of his white hair exceeded the cap. So this is how that I wanted to represent him, as I saw him. Immersed in his world, he is bowing out and go to unexplored lands.

2 commentaires:

Marie-France Chevron a dit…

très beau!

olivier a dit…

excellent , bel hommage !